Défécographie

  • Cet examen est utilisé pour la compréhension des troubles de la défécation chez les personnes se plaignant d'incontinence fécale ou chez les personnes constipées

    On utilise les rayons X pour capter l'image de l'ampoule rectale dans la défécographie conventionnelle

    On peut également effectuer une déféco-IRM, sans rayons X.

  • Avant l'examen, vous passerez au vestiaire pour vous dévêtir (on vous indiquera les vêtements à enlever) et on vous fournira un peignoir.

    L'examen dure entre 30 et 45 minutes.

    Pour la défécographie conventionnelle :
    vous serez couché sur la table d'examen et on injectera de la baryte (produit de contraste) à l'aide d'une sonde rectale dans le canal anal. Des premiers clichés sont réalisés au repos, suivi de clichés de contraction et de clichés de poussée et d'évacuation. Lors de la défécation, la prise de clichés permet d'apprécier la dynamique de la défécation.

    Pour la déféco-IRM :
    Le déroulement est le même, mais on administrera 300 ml de gel d'échographie à l'aide d'une canule rectale (au lieu de la baryte) afin de remplir correctement le rectum et pour les femmes le vagin est également opacifié de façon directe avec 10 ml de gel, ceci pouvant être effectué par la patiente elle-même,

  • Vous vous présenterez à l'Institut le jour de l'examen à jeun strict (sans boire, ni manger).

    Avant l'examen, vous passerez au vestiaire pour vous dévêtir (on vous indiquera les vêtements à enlever) et on vous fournira un peignoir.
    Pour plus de confort, allez aux toilettes avant le début de l'examen. 

    Pendant l'examen, vous êtes allongé sur une couchette, le plus souvent sur le dos. La technicienne en radiologie introduit une petite sonde dans l'anus et injecte le produit de contraste.

    Plusieurs clichés seront pris dans différentes positions : sur le dos, le ventre, de profil ou de 3/4. Lors de la prise des clichés, ne bougez pas et arrêtez de respirer. 

    Pendant l'examen, de l'air sera insufflé pour améliorer la qualité des images (technique en double contraste).

    Une fois les radiographies terminées, on vous demandera d'aller aux toilettes pour éliminer le reste du baryum et l'air. Dans certains cas, le radiologue peut prendre encore d'autres clichés, après l'évacuation, pour voir si le côlon s'est bien vidé. 

  • Pour les femmes enceintes ou qui comptent l'être (retard des règles) cet examen n'est pas indiqué