Infiltrations et ponctions

  • Une infiltration peut se faire sous contrôle radiologique, échographique ou scanographique. C'est le radiologue qui déterminera quelle est la technique la plus appropriée. Une infiltration radio-guidée permet de déterminer avec précision le point de piqûre et de mieux contrôler le trajet de l'aiguille. Cette technique est donc une garantie de sécurité, de précision et d'efficacité.

    Avant de réaliser toute infiltration, la cause de la douleur doit être déterminée pour cibler au mieux l'infiltration.

    La mise au point nécessite donc un examen clinique et souvent un bilan d'imagerie (Rx, US, CT, IRM)

    Toutes les articulations peuvent bénéficier d'infiltrations intra-articulaires.

    Nous effectuons des arthro-CT et arthro-IRM des poignets, des épaules, etc.


    Les ponctions sont effectuées le plus souvent sous contrôle échographique (kyste de Baker, lipomes, ponction des seins, etc) mais également sous contrôle scanographique (ponction d'ascite, ponction du foie, etc). Le liquide ponctionné est remis aux cytologues et le résultat est envoyé directement au médecin traitant.

  • La technicienne en radiologie vous indiquera les vêtements à enlever.

    Vous serez couché sur le ventre pour une infiltration rachidienne et sur le dos pour les autres infiltrations. 

    Pour les infiltrations rachidiennes :

    Après désinfection locale, le médecin radiologue prend ses repères sous contrôle scanner. Après une anesthésie locale, il met en place une aiguille fine à l'endroit choisi. Réalisation de coupes de contrôle et injection d'un mélange de corticoïde de longue durée d'action, de xylocaïne et d'un produit de contraste iodé (ce qui certifie que l'on est au bon endroit et marque l'espace de diffusion du produit), puis en dernier réalisation de coupes de contrôle.

    D'autres infiltrations sont faites pour les examens des poignets, des genoux, des épaules, des hanches. 


    Pour les ponctions, la technicienne vous indiquera la position à adopter. 

    Le Dr Rossier ponctionnera le liquide à l'aide d'une aiguille fine. Dans certaines infiltrations comme par exemple la ponction d'un kyste de Baker du genou, un anti-inflammatoire pourra vous être injecté.

  • Aucune préparation.

  • Après une infiltration rachidienne, dès votre retour à la maison, il est préférable de rester tranquille durant 3 heures.

    Après une ponction du foie, vous devrez rester tranquille à l'Institut durant 2 heures.